Accueil > .Net, Evènements, TechDays > TechDays 2012 – Jour 3

TechDays 2012 – Jour 3

En ce dernier jour de TechDays, j’ai voulu assister à deux séances (j’avoue, c’était pour avoir mon après-midi de libre, à glander :p ).

Mes deux séances étaient dont la plénière à 9h du mat (dur, dur…) et « La vision Microsoft du poste de travail de demain ». Mais suite à la plénière, mes plans ont un peu changés, explications.

Le sujet de la plénière :

« L’ordinateur est-il prêt à remplacer l’homme ? Nous tenterons de répondre à cette question notamment à travers des notions d’agent intelligent et de nouvelle interface utilisateur mis au service de notre quotidien et de notre futur dans les domaines de la santé, du transport et de l’éducation. »

Ca à l’air assez intéressant et, de fait, ça l’était !

Présentée et animée par Bernard Ourghanlian, la plénière était placée sous le regard (que l’on espère bienveillant) d’Alan Turing. En effet, c’est cette année que l’on pourra fêter le centenaire de sa naissance (23 juin 1912 – 7 juin 1954). Après une présentation du grand homme, c’est au tour de Raymond Kurzweil d’être mentionné, pour la singularité technologique, Wikipédia étant bien plus détaillé que moi, j’en resterais là.

Le premier intervenant est Grégory Renard, pour xBrainSoft. Il présente Angie, un assistant personnel intelligent dont la bêta est disponible sur le Marketplace depuis…ce matin ! Comme ça, on dirait qu’Angie est le pendant de Siri sur WP7. Oui, mais pas que ! (j’attendais de la placer, celle-là ! ^^). En effet, Angie va plus loin que la simple synthèse vocale. La démonstration est réellement bluffante (en attendant la vidéo en replay de la plénière). A noter que c’est une bêta, mais aussi et surtout une application démonstration pour la plate-forme IAS (Intelligent Agent Server) ! Du coup, xBrainSoft fournit un SDK, j’y reviendrais un peu plus tard (dans un autre billet).

Vient ensuite Vincent Pilloy, pour la société VU Log, arrivé sur le plateau au volant d’une Peugeot électrique. Il nous a présenté un concept vraiment sympa qui se résume en cela : « Avoir une voiture à moins de 300 mètres », en gros, les STI (Système de Transport Intelligent). Le principe est donc simple, avec un smartphone, on peut repérer une voiture en location à proximité. Au rétroviseur, il y a un lecteur de badge RFID (la norme NFC sera pour plus tard, visiblement) qui permet de prendre possession de la voiture. En entrant, on trouve un écran VU Log permettent dans un premier lieu de faire un état des lieux de la voiture, après avoir validé, la voiture est à notre entière disposition. Et arrivé à destination ? Eh bien, soit on la garde pour soi (du genre on va faire ses emplettes et on la prend pour le retour) ou alors, on la laisse simplement là, à disposition pour un autre abonné, et c’est tout !

La Peugeot électrique de VU Log

Ensuite, on passe à tous les domaines éducatifs, universitaires et de la recherche, avec notamment la plate-forme sociale so.cl (prononcez Social).
Dans un premier temps, on voit, grâce à l’ère numérique comment les archéologues peuvent maintenant mettre à disposition des générations futures des monuments qui se dégrade, via l’exemple de Pompéi (au passage, une exposition encore dispo jusqu’au 12/02 au musée Maillol). Hélène Dessales (archéologue et maître de conférences à l’Ecole normale supérieure) présente donc comment a été constituée une « maquette augmentée » reconstruite grâce à tous les documents qui sont disponibles (gravures, peintures, photos…), c’est assez bluffant comme truc. So.cl vient ensuite avec une démonstration de partage assez redoutable d’efficacité : l’efficacité d’un réseau social mondial (avec traduction automatique du contenu sur demande) dédié à la recherche d’informations. Entre David Cohen et  qui font une « video party » (rires de la salle à cause du nom ^^), qui est en fait ni plus ni moins qu’une playlist de vidéos (comme sur YouTube, par exemple), mais à partir de toutes les vidéos trouvables par Bing.

Maison de Championnet réconstituée numériquement à partir de données de 1810

Petite démo de So.cl

La classe ultime, on a eu droit à une intervention de Paul Steckler. Il nous a expliqué que So.cl est entièrement dédiés aux contributeurs, aux utilisateurs et que le FUSE Labs fait des recherches sur les réseaux sociaux (et les publie). Leur volonté (louable) est avant tout de faire un réseau social tournant non pas autour des contenus (enfin, quand même un peu), mais autour des utilisateurs : il leur est donc possible de faire des feedbacks pour demander telle ou telle évolutions. Et rien que ça…et bien c’est bon de le souligner (à l’heure où les médias sociaux veulent surtout monétiser les contenus et les utilisateurs).

Et enfin, on passe ensuite au domaine de la santé.

Vincent Dupourqué intervient en premier pour Robosoft en présentant Kompai (camarade, compagnon, en basque, visiblement ^^).

Et après…eh bien, on parle d’humains augmentés !!! Microsoft Research, près à fonder Sarif Industries (si le site est pas dispo [ce qui est le cas au moment où j’écris], chercher le jeu Deus Ex: Human Revolution) ?

On a donc la vidéo de Tedesys (application du Kinect au domaine médical) pour les blocs chirurgicaux. On a aussi une vidéo qui présente le Natural User Interface avec un exemple pratique : une lentille de contact qui s’occupe de vérifier le taux de sucre dans le sang des diabétiques ! Et ça…eh bien ça pourrait simplifier et surtout changer la vie d’énormément de personnes ! C’est juste…énorme !

Enfin, on finit avec le Kinect, encore. Mais là, pour filmer et reconstruire un environnement 3D en live. Plus besoin d’une pièce pour numériser en 3D chaque objet, non. Là, le Kinect fait tout en même temps, avec un rendu en live sur le PC, avec un zoom possible, la possibilité d’intégrer en surimpression réel et virtuel et même d’interagir en direct (dessiner avec les doigts sur la table, chaque doigt ayant une couleur différente au contact avec la table, ce qui permet le dessin sur le modèle 3D). Et surtout, il a la capacité de scanner un objet pour…le balancer à une imprimante en 3D ! Exemple directe avec une flûte.

Bernard Ourghanlian de dire que Microsoft « ne joue pas di pipeau » (d’ailleurs, lui, il a l’air de jouer de la flûte ! ^^)

Au final, une plénière super intéressante, instructive et qui promet, pour l’avenir.

Catégories :.Net, Evènements, TechDays
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :